Depuis des temps immémoriaux, l’humanité a toujours été fascinée par les animaux. De la préhistoire à nos jours, l’homme cherche un moyen de s’approprier les vertus des animaux qu’il observe. Le chaman que je suis sait qu’en effet, chaque animal possède un pouvoir qui lui est propre. Je ne parle pas que des animaux « stars » comme le loup, l’ours ou le lion. Je pense à bien d’autres créatures aux pouvoirs extraordinaires tels que l’escargot, l’araignée, la puce ou même la licorne et le dragon.

Nous avons tous en nous la possibilité de faire appel aux dons de chaque animal. Mais il y en a un en particulier qui veille sur nous et nous protège. C’est lui que nous appelons animal totem. Alors, comment trouver son propre animal totem ? C’est ce que je vous propose de découvrir tout de suite.

Définition de l’animal totem

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il convient de définir convenablement ce que sont les animaux totems. Considérés comme des dieux ou des ancêtres par bon nombre de civilisations anciennes, on les retrouve encore aujourd’hui dans certaines tribus à travers le monde.

Ces animaux sont vénérés pour leurs pouvoirs et jouent souvent le rôle de protecteur auprès d’un clan ou d’un individu. Des Celtes aux Aborigènes d’Australie en passant par différentes ethnies africaines, nombreux sont les peuples qui s’en remettaient, et s’en remettent toujours, à leur animal totem.

Les animaux totems à travers les âges

Depuis la préhistoire, l’homme ne se lasse pas d’observer les animaux. Il faut dire qu’à l’époque, hommes et bêtes se côtoyaient de très près. Rapidement, l’homo sapiens a été capable de distinguer ceux qu’il pouvait apprivoiser et ceux qui pouvaient représenter un danger. Nos ancêtres savaient donc à la fois les chasser et s’en protéger.

Mais à force d’observation, est née l’envie de s’inspirer de toutes les créatures qui l’entouraient. L’homme a alors commencé à invoquer les animaux pour qu’ils lui confèrent ses talents : force, courage, ruse, etc. Il en a alors peint les figures au fond des cavernes, qui étaient des sanctuaires où les hommes venaient se recueillir et demander la bénédiction des animaux.

On sait par exemple que les Celtes vénéraient l’ours pour sa force ou le bélier pour sa détermination. En tuant l’animal, ils s’en remettaient à son esprit et fusionnaient avec celui-ci. Ils allaient même jusqu’à décorer leurs casques des cornes de leur animal totem ou à en revêtir la peau. La vie des clans était souvent rythmée par les cérémonies et les offrandes à leur animal de prédilection.

Ce qu’il est fascinant de constater, c’est que le concept d’animal totem se retrouve sur tous les continents et dans toutes les civilisations. Bien sûr, on pense aux Amérindiens dont la médecine se repose essentiellement sur les animaux totems. La plupart des spiritualités asiatiques animistes offrent également la part belle aux esprits des animaux. Partout en Océanie et en Afrique, les animaux sont synonymes de présage et de respect.

Les chamans, quant à eux, voient dans les animaux totems un moyen de vivre en harmonie avec la nature qui nous entoure tous. Ils savent les observer et recevoir leurs messages.

Comment savoir quel est son animal totem ?

Souvent considérés au même titre que des anges gardiens, les animaux totems sont là pour veiller sur nous, nous accompagner et nous inspirer. Cependant, ils s’assurent de ne jamais interférer avec notre libre arbitre.

Pour rencontrer son animal totem, il faut savoir être patient et observer les signes. On ne va pas à son animal totem, c’est lui qui vient à nous ! Il peut se présenter à nous au travers d’un chemin lors d’une promenade, lors d’un rêve ou par tout autour biais imprévisible.

Il existe tout de même des méditations spécifiques pour découvrir quel est son animal totem. Elles peuvent avoir lieu au son d’un tambour chamanique, dans un état de détente profonde. Une autre technique consiste à s’assoir face à une feuille blanche, les yeux fermés, et à laisser sa main dessiner des formes au gré de ses envies. La première image qui vient en ouvrant les yeux prend souvent les traits de son animal totem.

La vision de l’animal peut être fugace, mais elle est généralement assez claire. Il faut avoir conscience que nous n’avons qu’un seul animal totem, même si nous pouvons faire appel aux autres animaux pour leur demander de l’aide ou du courage.

Le pouvoir de l’animal totem au quotidien

Notre animal totem est toujours présent à nos côtés pour nous aider à réaliser notre mission de vie. Cependant, comme je l’ai dit plus haut, il nous laisse notre libre arbitre et n’interfère jamais dans notre quotidien. Sa rencontre est une véritable initiation, car il nous permet d’en apprendre davantage sur nous. Grâce à lui, nous prenons conscience des qualités que nous pouvons développer comme la patience, la persévérance, la communication, etc.

Si vous êtes à la recherche de votre propre animal totem, veillez à garder l’esprit ouvert et tentez de ne pas avoir d’attentes particulières. Beaucoup s’attendent à être protégés par le jaguar, l’aigle ou le cerf et découvrent finalement qu’ils sont protégés par la fourmi ou l’escargot.

Il est important de se souvenir qu’il n’y a pas de hiérarchie dans ce domaine. En effet, chaque animal possède ses propres qualités. Le bélier, par exemple, représente la persévérance et revient à la charge lorsqu’il échoue. L’aigle qui vole haut et se montre capable de prendre du recul. L’abeille qui possède une intelligence sociale… Chaque animal peut être vu comme un maître dispensant sa sagesse à ceux qu’il protège.

Pour en savoir plus au sujet des animaux totems et de leur signification, je vous invite à découvrir l’Oracle du Peuple Animal. Celui-ci vous aidera à connaître les qualités propres à chacun des 50 animaux qui le composent. Et vous, quel est votre animal totem ?

Recevez mes conseils exclusifs en vidéo

Merci pour votre inscription !

Share This