La vertu de l'espérance
Il est d’usage dans notre culture de concevoir le temps comme une ligne horizontale allant de gauche à droite. La Préhistoire, le Moyen Âge, la Révolution, jusqu’à notre période moderne. Nous figurons aussi le passé derrière nous et le futur devant. Cette vision n’est qu’une représentation, elle n’a rien de réel.
Dans de nombreuses traditions, le temps est symbolisé par un cercle. La vie est faite de cycles. Parfois, le passé est représenté devant, et le futur derrière, comme l’énigme de la Nature dont les secrets ne se révèlent qu’aux initiés.

De même, en Occident, toute notre culture nous encourage à nous satisfaire en nous tournant vers l’extérieur. On veut acquérir de nouveaux objets pour vivre plus confortablement, on espère rencontrer un partenaire qui nous ouvre à l’amour, on attend beaucoup de la réussite professionnelle, du succès, comme clé à une vie harmonieuse, là où l’Orient nous invite à chercher la paix, la sécurité, la joie en nous. Les chamans se connectent à la voix du monde, mais aussi à leur voix intérieure et à la voix de leurs ancêtres qui vit en eux.

« Je suis plein de gratitude envers l’Univers pour m’avoir permis de contribuer à transmettre ces sagesses ancestrales. ».

Durant mes voyages et mes rencontres avec eux, j’ai pu constater les renversements de perspective qu’ils m’invitaient à intégrer dans mon chemin spirituel, et c’est dans cet équilibre entre l’extérieur et l’intérieur, que j’évoque dans La Prophétie de l’Aigle et du Condor, que se trouvent sans doute les clés de ce grand mystère. Les enseignements que j’ai reçus m’ont convaincu que la voie de l’Aigle et du Condor nous permet de créer un nouveau monde plus juste et lumineux.

Lorsque j’ai écrit mon livre Réveillez le chaman qui est en vous, je n’imaginais pas à quel point il toucherait le public. Je sentais déjà à l’époque qu’une demande émergeait autour de ces sagesses anciennes. On ne parlait pas alors du chamanisme autant qu’on en parle aujourd’hui. Je suis plein de gratitude envers l’Univers pour m’avoir permis de contribuer à transmettre ces sagesses ancestrales. Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus nombreux à nous reconnecter à nos racines et à nos ancêtres pour relever les défis de notre époque.

Arnaud Riou

Share This