On me demande souvent où trouver un bon chaman. Et, bien des fois, des critères exigeants accompagnent la question. Par exemple : « où trouver un bon chaman entre Carpentras et Avignon travaillant sur les animaux totem ? »

La réponse est délicate, car la rencontre avec le chaman dont nous avons besoin est intuitive. On ne cherche pas un bon chaman comme on recherche un réparateur de téléphone dans un quartier proche. Le chaman nous choisit autant que nous le choisissons. Un chaman nous aide à retrouver l’équilibre intérieur et extérieur. Il fait alors l’intermédiaire entre le monde visible et invisible, il se relie à l’inobservable pour comprendre les dysfonctionnements qui causent l’instabilité dans nos vies.

La voix du chaman, bien qu’à première vue mystérieuse, est très pragmatique. Nous avons souvent l’image de sorciers réalisant des rituels occultes, voire farfelus. Pourtant, le chaman fait preuve de bon sens. C’est parce qu’il est très ancré dans le monde réel que le chaman peut voyager dans le monde des esprits pour trouver réponse à ses questions.

Le chamanisme est une pratique très ancienne ; elle a plus de 80 000 ans et se retrouve sur les cinq continents. Dans son étymologie, le terme chaman signifie « celui qui détient la connaissance ». La connaissance est différente du savoir. Le savoir est la théorie que l’on apprend, dans les livres ou dans une formation. La connaissance est ce qui a été expérimenté. Le chamanisme ne s’apprend pas dans les livres, il s’expérimente.

Le chaman ne fait pas la distinction entre le monde intérieur et le monde extérieur. Là où notre société sépare tout, le chaman, au contraire, relie. Là où la médecine traditionnelle s’occupe du symptôme, le chaman va essentiellement en chercher la cause et fait le pont entre notre corps et notre esprit.

Expérimenter la voie du chaman, c’est prendre un chemin de reliance : reliance à nous-mêmes, pour mieux nous connaître et nous comprendre, reliance aux autres, reliance à l’environnement. La voie du chaman nous invite à ouvrir notre conscience et à découvrir qu’il n’y a pas de frontière entre nous et les autres, que nous sommes tous reliés, les humains, les animaux, les végétaux, les minéraux.

Nous sommes nous-mêmes composés des cinq éléments qui se retrouvent dans notre corps, éléments présents dans la nature : la terre, l’eau, le feu, l’air, l’espace. Un élément en déséquilibre met alors en péril l’harmonie du corps, comme il met en péril l’harmonie de la nature.

Alors, comment regagner cet équilibre ? Comment s’ouvrir à la voie du chaman ? Comment élargir notre conscience et notre reliance ?

J’ai eu la grande joie d’être invité par Happinez pour parler de la voie du chaman. Dans ce podcast je vous livre quelques conseils pragmatiques que vous pouvez appliquer dès maintenant pour vous ouvrir à cette voie.

Pour écouter le podcast, cliquez ICI.

Recevez mes conseils exclusifs en vidéo

Merci pour votre inscription !

Share This