Sélectionner une page

Je répète souvent cette citation du Dalaï Lama « Les êtres humains vivent comme s’ils n’allaient jamais mourir puis meurent comme s’ils n’avaient jamais vécu. »

Vivre chaque année comme si elle était la dernière… ou la première… est peut-être la plus belle manière de se sentir vivant et nous permet d’aller à l’essentiel, d’offrir au monde le meilleur de nous.

Comme chacun ces jours-ci, je médite sur les événements qui m’ont porté cette année : l’acquisition du Moulin de Beaupré avec tant de rebondissements acquisition qui nous permettra de vous accueillir en 2018, la sortie avec Lilou du défi des 100 jours pour mettre plus de magie dans notre quotidien et la magnifique tournée qui m’a permis de vous rencontrer. La sortie du chaman en livre de poche, la sortie récente de mon dernier livre, Les nouveaux sages et aussi ma rencontre forte avec mes amis maoris en Nouvelle Zélande et mes frères chamans mongols que j’ai invité par la suite à Paris. Une année qui aura pour moi été créative. D’autres défis m’attendent pour 2018. L’ouverture d’une Académie en ligne à l’automne, la sortie de mon premier roman au printemps, de nombreuses conférences et stages et bien d’autres projets encore.

Au début de chaque année, je clarifie mes intentions : Qu’est-ce que je souhaite vraiment réaliser. L’intention n’est pas la volonté. Elle n’a rien à voir non plus avec ces résolutions prises à la fin d’un réveillon.

 Ne pas avoir d’intention, c’est accepter d’être baloté par les vents, sans direction, sans objectif, sans cohérence.

 Avoir une volonté trop tendue, c’est vouloir trop maîtriser, ne pas laisser d’espace pour se laisser surprendre par la magie, l’innatendu, le surprenant.

Entre les deux, je m’ajuste en clarifiant mon intention. Je la visualise en détail, je vérifie qu’elle est éthique. Je vérifie que j’ai en moi ou autour de moi les ressources pour la réaliser, puis je l’envisage comme si elle était déjà réalisée. L’inconscient ne faisant pas la différence entre le passé, le présent, le futur, le réel et l’irréel, il nous permet ainsi de vivre pleinement nos rêves.

Une fois l’intention posée, j’aligne mes paroles, mes actes à mes valeurs et à l’intention posée et je laisse faire. Alors la magie peut opérer.

Pour les chamans, le monde extérieur est une réplique de notre monde intérieur. Nous attirons à nous ce en quoi nous croyons, ni plus ni moins. A force de croire en ses rêves ils finissent par se réaliser naturellement et sans efforts.

Alors je vous souhaite de tout coeur d’oser vous rapprocher de vos rêves les plus audacieux. Je vous invite à les imaginer, les concevoir. Je vous encourage à croire en vous et en vos ressources, elles sont innombrables. Tant de situations, de coïncidences, de soutiens sont là à vos côtés et n’attendent que votre validation pour se manifester. Notre énergie est multipliée lorsque nous nous engageons à offrir au monde le meilleur de nous-même. Je fais le voeu en 2018 que vous vous autorisiez à offrir au monde le meilleur de vous-même !

Je vous souhaite une merveilleuse année 2018, et qu’elle soit en accord avec ce que vous êtes !

Arnaud Riou

Recevez mes conseils exclusifs en vidéo

Profitez de ...

Merci pour votre inscription !

Share This